Le plan d’épargne en actions, apparu il y a quelques années comme une bouffée d’oxygène pour les petites et moyennes entreprises, constitue un maillon essentiel de la chaine de valeur du tissu économique. Nous analyserons dans le cadre de cet article comment cerner le concept de PEA-PME et les principes de base de son fonctionnement.

Définition de PEA-PME

On ne peut parler avec exactitude d’un concept sans en savoir la définition, car la connaissance de ce compte titre permet d’avoir plus de clarté. De ce fait, vous devez savoir que le PEA est un sigle qui est compris comme le Plan d’Épargne en Action. Quant au sigle PME, il a pour signification Petites et Moyennes Entreprises.

L’association des deux donne le PEA-PME, qui n’est rien d’autre qu’un Plan d’Épargne en Action qui est mis à disposition des Petites et Moyennes Entreprises pour renflouer leur caisse. Cet investissement permet à ces structures qui en sont les bénéficiaires de redorer leur blason et de se faire une notoriété à travers le monde de l’entreprise.

Ce type d’investissement suit certaines règles qu’il est important de savoir aussi bien chez les bénéficiaires que chez les investisseurs.

Quel est le mode de fonctionnement du PEA-PME ?

Cet investissement a un mode de fonctionnement très simple, car il n’a rien qui le diffère du PEA et il fait usage de ces procédures de fonctionnement. Tout bon citoyen de la France ainsi que chaque individu de chaque couple n’a droit qu’à un compte PEA-PME. Cette ouverture de compte se fait au niveau de diverses structures comme :

  • la Caisse des Dépôts et consignations,
  • l’établissement chargé d’octroyer des prêts,
  • les entreprises chargées des investissements,
  • la Banque de France,
  • les entreprises d’assurances instituées par le code des assurances, et
  • la Banque postale.

Ce type d’investissement est un placement financier qui se fait par individu, avec des possibilités que la même personne contracte aussi bien un PEA classique qu’un PEA de la version PME. Cette possibilité est offerte à tout individu ne souscrivant pas dans la même structure dans chaque cas.

Cette opération existe sous deux formes. La première forme est celle PEA assurance, et celle-ci est sous la gestion d’un assureur, d’un établissement spécialiser dans les finances ou encore d’une filiale dans le domaine des assurances. Ces structures gèrent le PEA sous l’apparence de contrat de capitalisation. La deuxième forme est le PEA bancaire qui est non seulement en association avec un compte espèce, mais aussi à un mode de gestion particulier.