finance entreprise

Pour mener à bien son projet de création d’entreprise, il est indispensable d’obtenir le financement nécessaire pour démarrer. Voici quelques astuces incontournables à suivre pour réussir haut la main cet étape :

Trouver des financements gratuits

Les concours permettent aux entrepreneurs un financement gratuit du comité à condition de figurer dans la liste des récompensés. Ils sont donc adaptés aux créateurs ayant des idées innovantes et dont les produits ou services n’existent pas encore sur le marché. Parmi les concours accessibles aux entrepreneurs, on distingue le prix de l’entrepreneur social de l’année, le concours national d’aide à la création d’entreprises innovantes et le concours talent.

Les aides et subventions de l’Etat sont une autre source intéressant pour financer la création de l’entreprise. Elles se présentent sous forme de dispositifs fiscaux, d’aide à l’embauche, de garantie et cautionnement ou de prêt à l’entrepreneur.

Le micro-crédit et le prêt d’honneur constituent aussi des solutions de financement pour les créateurs d’entreprise.

Faire appel au crowdfunding en ligne

Très apprécié par les entrepreneurs en Grande-Bretagne, Il s’agit ici de recourir au financement participatif pour collecter des fonds auprès des internautes en ligne. 

La collecte s’effectue par le biais d’un site de crowdfunding où le créateur d’entreprise est libre de fixer ses objectifs de fonds sur une durée bien déterminée. Pour convaincre les investisseurs de verser une participation, certains incubateurs font des promesses de dons à ces derniers.

Faire des levées de fonds

Cette méthode consiste à convaincre les investisseurs de mettre une partie de leur argent dans le capital de l’entreprise. Pour les convaincre, il faudra toutefois les présenter un business plan soigné et pertinent.

Ce modèle d’affaires ne doit pas présenter seulement le concept en lui-même, mais aussi les stratégies commerciales, marketing et financières. L’objectif étant de démontrer que l’entreprise a des chances de succès pour les trois à cinq prochaines années.

La levée des fonds peut également s’effectuer auprès des amis, de la famille et autres personnes de l’entourage. Grâce à la « love money », il est donc possible pour le créateur d’avoir un premier apport personnel pour débuter son entreprise.

Se tourner vers les prêts bancaires

Emprunter des fonds pour régler les coûts de démarrage profite aux propriétaires d’entreprise car ils n’ont pas à compter sur leurs cartes de crédit, d’épargne et de crédits personnels pour financer de nouveaux achats.

Cependant, les chances d’obtenir un crédit bancaire lors de la création sont moindres par rapport à une entreprise déjà en activité. Les banques peuvent accorder des prêts à des incubateurs à condition d’avoir un apport personnel suffisant et des financements externes (subventions, crowdfunding …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *